Athéisme, spiritualisme, philosophie et sens commun selon Brunschvicg

HENOSOPHIA τοποσοφια μαθεσις υνι√ερσαλις οντοποσοφια

Ce qui repose derrière la notion de « Dieu des philosophes et des savants », c’est à dire, si l’on doit dépasser le domaine des notions et des concepts, l’activité spirituelle qui s’égale à la pensée de Dieu, est généralement si dur à comprendre (y compris pour moi même qui n’ai créé ce blog que pour améliorer ma compréhension) que l’on vous fait le plus souvent l’objection, quand vous en parlez :

« et pourquoi ne dites vous pas franchement que vous êtes un athée ? qu’est ce qui vous fait peur dans ce mot ? »

à la suite de quoi votre interlocuteur vous assène ses titres de « tolérance », de diversité et de démocratie:

« vous savez, j’admets parfaitement que l’on soit athée, je suis tolérant moi, je respecte les différences, nous sommes dans un monde multiculturel voyons…d’ailleurs ma religion est un message de paix et de tolérance etc..etc… »

C’est d’ailleurs exactement le diagnostic…

View original post 2 398 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s