Archives mensuelles : octobre 2018

Le lieu intelligible ou référentiel absolu chez Badiou : la parabole de l’éléphant

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Parabole à l’origine du titre du livre de Peter Johnstone : » Sketches of an elephant «  :

https://ncatlab.org/nlab/show/Elephant

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Blind_men_and_an_elephant

La parabole est rappelée dans l’article de Bas Spitters sur les ensembles dans la théorie homotopique des types :

https://hottandphilosophy.wordpress.com/2018/10/24/hott-sets-in-homotopy-type-theory-bas-spitters/

La théorie des topoi ( des catégories ) , celle des types et celle des ensembles sont trois « parties  » de l’éléphant que les « hommes aveugles » confondent avec l’éléphant lui même ; dans la parabole quatre hommes aveugles de naissance touchent chacun une partie différente du corps de l’éléphant : trompe , queue, patte , oreille et en tirent chacun une conclusion différente sur la vraie nature de l’éléphant .

Théorie des topoi, des ensembles et des types sont trois mathèmes différents de l’Absolu , qui est selon moi l’Idée de l’Un , contrairement à ce que dit Badiou qui interprète la théorie des ensembles comme théorie des multiplicités pures, « sans…

Voir l’article original 783 mots de plus

Publicités

L’usage métaphorique des expressions « spiritualistes «  à propos du « plan spirituel » ou du «  monde intelligible »

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

« Pas de monde intelligible sans un effort humain d’intelligibilité » : tel est le verdict de Brunschvicg et il doit être selon moi pleinement approuvé .

Les différents mouvements sectaires ou « religieux », qui sont souvent occultistes, qui parlent de « monde spirituel «   ou même de « cieux » et de hiérarchies célestes , s’abstiennent de cette précaution et conduisent à un obscurcissement et une confusion synonymes d’inintelligibilité justement. Quand Malebranche, cartésien, évoque la « vision en Dieu » des Idées , dans ce qu’il appelle « Étendue intelligible », » voir » prend une dimension d’intelligibilité qui est propre à la philosophie et à la psyché occidentale , le verbe grec θεωρειν, qui est à la racine du mot théorie, signifiant « contempler » ; en climat juif, c’est le verbe « écouter » qui a la priorité sur le regard quand il s’agit des choses divines :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Chema_Israël

Mais l’écoute est parasitée, voire supprimée, anéantie, par la modernité occidentale, c’est le…

Voir l’article original 664 mots de plus

Mathesis of the mind : a study of Fichte’s Wissenschaftslehre and geometry by David Wood