Archives pour la catégorie Bible

Georges Perec et Bernard Queysanne : «  un homme qui dort » 1974; « je préfèrerais ne pas… »

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Le film est sur YouTube

C’est évidemment le passage de Proust qui inspire le titre :

**** https://quitter-le-temps.fr/2017/11/20/marcel-proust-un-homme-qui-dort/

« Un homme qui dort tient en cercle autour de lui le fil des heures, l’ordre des années et des mondes. « 

Le début du texte de Georges Perec est ici:

*** https://netlex.tumblr.com/post/61299903768/ton-reveil-sonne-tu-ne-bouges-absolument-pas-tu

 

le texte complet est ici :

**** http://ekladata.com/wDCwcHwoihum18PKTG2bOqqXX9w.pdf

«

Ton réveil sonne, tu ne bouges absolument pas, tu restes dans ton lit, tu refermes les yeux. Ce n’est pas un geste prémédité, ce n’est pas un geste, d’ailleurs, mais une absence de geste, un geste que tu ne fais pas, des gestes que tu évites de faire. Tu t’es couché tôt, ton sommeil a été paisible, tu avais remonté ton réveil, tu l’as entendu sonner, tu as attendu qu’il sonne, pendant plusieurs minute au moins, déjà réveillé par la chaleur, ou par la lumière, ou par…

Voir l’article original 2 056 mots de plus

Je t’aime je t’aime

Henosophia TOPOSOPHIA μαθεσις uni√ersalis τοποσοφια MATHESIS οντοποσοφια ενοσοφια Philosophie, théorie des catégories et théorie homotopique des types

https://ucrarts.ucr.edu/Film/Je-taime-je-taime

https://www.timeout.com/fr/cinema/je-taime-je-taime-1968

https://wolfmanscultfilmclub.wordpress.com/2019/01/05/je-taime-je-taime-1968-french-surrealism-experimental-time-travel/

https://www.marissathecinephile.com/post/2017/01/13/time-travel-je-taime-je-taime-and-la-jetèe

Il y a en gros deux façons, dans la science fiction , de considérer le voyage dans le temps (time travel) : dans le film d’Alain Resnais, Claude Ridder, sujet d’expérience pour une équipe scientifique après son suicide raté, revit une minute de son passé lors des vacances de 1966, un an avant, qu’il a vécues avec son aimée Catrine. Celle ci est morte depuis, à Glasgow, et Ridder revenu en Belgique a tenté de se suicider : il s’agissait d’une de ces liaisons qui tournent mal, ces deux personnages ne pouvaient ni vivre ensemble, ni l’un sans l’autre. Mais l’expérience ne se déroule pas comme prévu, et Ridder , au lieu de revenir en 1967, est pris dans une sorte de vortex temporel qui lui fait revivre plusieurs fois la même scène , ainsi que plusieurs autres scènes de son passé. Au total, il revit…

Voir l’article original 352 mots de plus

De la mathématique à la métathématique

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

http://www.scienceoflife.nl/html/metathematics_01-_beyond_mathematics.html

http://www.scienceoflife.nl/html/foreword2.html

Avant-propos :Logique de la Création :

 »

  • Put part of Nature into a Laboratory, you have Physics.
  • Take away Matter, and you find Mathematics.
  • Take away the equations, and your end up with MetaThematics”
  • You will find that we are the creators of it »

metathématique 00 : concepts centraux de la 4DDlogique:

http://www.scienceoflife.nl/html/metathematics_00-_introduction.html

The following series of pages invites you to rethink everything you know, and how you know.
Here you will come to see that Reality is – by definition – a realisation.

You will discover that the mathematics we know is by definition useless to describe this.
However, mathematics will turn out to be our creation; we can create other forms of mathematics.
We however need not to look at the forms of mathematics, but at their underlying logic.
We will find that we need a simple single formal complex multi-valued logic: the 4DD…

Voir l’article original 282 mots de plus

George Orwell, Lettre à Francis A. Henson

Les Amis de Bartleby

Version imprimable de la Lettre à Henson

George Orwell

Lettre à Francis A. Henson
(extrait, juin 1949)

[Fragment d’une lettre, perdue depuis, qu’Orwell écrivit le 16 juin 1949 à Francis A. Henson, des United Automobile Workers, en réponse à des questions sur Nineteen Eighty-Four. Des extraits de cette lettre parurent dans Life (25 juillet 1949) et dans la New York Times Book Review (31 juillet 1949) ; le texte ci-dessous a été reconstitué à partir de ces extraits.]

Le propos de mon dernier roman n’est pas d’attaquer le socialisme ou le parti travailliste britannique (que je soutiens), mais de dénoncer les risques que comporte une économie centralisée et dont le communisme et le fascisme ont déjà en partie donné l’exemple. Je ne crois pas que le type de société que je décris doive nécessairement arriver, mais je crois (compte tenu, évidemment, du fait que ce livre est une satire)…

Voir l’article original 84 mots de plus

L’illumination de Grothendieck par l’Idée de l’Un au camp de Rieucros

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Cet ancien article :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/05/31/la-revelation-mathematique-recue-par-alexandre-grothendieck-au-camp-dinternement-de-rieucros/

raconte la révélation reçue par Grothendieck au camp d’internement de Rieucros, lors de son premier contact avec l’idée de cercle , contenue dans la définition de cette figure géométrique, comme « lieu des points situés à une égale distance (le rayon du cercle) d’un point donné ( le centre du cercle) »

A cette définition correspond l’équation bien connue, dans un repère orthonormé ayant son origine au point (0,0) pris comme centre du cercle :

x2 + y2 = R2

C’est à dire l’ensemble des points de coordonnés (x,y) situés à une distance R de l’origine O de coordonnées (0,0).

Ce qui émerveilla Grothendieck encore enfant (il est né en 1928 et ceci se passait au début des années 40), c’est la différence entre cette équation parfaitement intelligible et la forme ronde lui correspondant dans l’extériorité spatiale ( en fait spatio-temporelle, comme…

Voir l’article original 310 mots de plus

#CochetBrunschvicg2 l’ambiguité des sens multiples du mot « athéisme « 

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

l’une des citations de Léon Brunschvicg les plus éclairantes à mon sens est celle ci :

«  les trois propositions génératrices du scepticisme, de l’immoralisme et de l’athéisme sont : le vrai est, le bien est, Dieu est »

le vrai, c’est ce qui est construit au fil des générations par l’effort intellectuel des philosophes et des savants, le bien, c’est ce qui résulte de l’activité morale de l’humanité, Dieu c’est l’Idée d’un qui résulte de cette double activité, de ce double effort : intellectuel et moral :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/la-croisade-du-21-eme-siecle-et-la-necessite-du-rearmement-moral-de-leurope/

Si l’on dit « Dieu est » ( au sens de « Dieu est déjà », avant toute activité intellectuelle et morale humaine ) cela veut dire que l’on supprime la nécessité des cette activité, c’est à dire que l’on anéantit le vrai et le bien, donc Dieu qui n’est pas un Être «  Suprême «  mais une Idée résultant d’un effort humain : l’effort…

Voir l’article original 1 034 mots de plus

#AmourIntellectuel l’acte unifiant de l’intelligence et l’acte unifiant de l’amour

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

http://classiques.uqac.ca/classiques/brunschvicg_leon/progres_conscience_t2/brunschvicg_progres_conscience_t2.doc#c23_s3

« Comme l’ont dit d’une voix commune Platon, Spinoza, Fichte, Lagneau, celui-là ne peut plus douter, qui a pris conscience d’être lui-même l’acte unifiant de l’intelligence ; celui-là ne peut plus haïr, qui a pris conscience d’être lui-même l’acte unifiant de l’amour.« 

Le parallèle de l’intelligence et de l’amour est ainsi tracé tel qu’il se trouve dans l’amour intellectuel.

Éros par contre est différent, on devrait plutôt parler de l’acte désintégrateur de l’attirance érotique ; à l’heure actuelle l’atroce affaire du meurtre de Victorine endeuille notre pays :

https://ripostelaique.com/lassassin-de-victorine-sappelle-ludovic-bertin-mais-cest-un-cpf-une-racaille.html

https://ripostelaique.com/assassinat-de-victorine-un-pere-de-famille-iserois-de-25-ans-appele-ludovic.html

On comprend facilement que l’acte unifiant de l’amour ne peut pas amener à étrangler et noyer une petite fille sans défense, sans doute parce que le meurtrier barbare et lubrique n’a pas supporté qu’elle lui dise non

L’acte unifiant de l’intelligenre se rencontre dans la vision unificatrice des mathématiques de Grothendieck, sur laquelle on dispose d’un excellent travail :

Voir l’article original 651 mots de plus

Ray Bradbury, par Renaud Garcia (Bibliothèque verte de PMO)

Les Amis de Bartleby

Version imprimable de Bradbury

Ray Bradbury
(1920-2012)

Mis en ligne par PMO sur leur site le 7 août 2020

Le vert est-il la couleur de Ray Bradbury, l’écrivain de science-fiction le plus connu au monde, auteur de Fahrenheit 451 et des Chroniques martiennes ? Il s’en défendait lui-même. « Je ne souhaite pas qu’on fixe sur moi l’étiquette d’écologiste. C’est trop sérieux », avouait l’auteur de L’homme illustré (1950), un des premiers livres sur la pollution (entretien avec P. Curval, Futurs, n°3, septembre 1978).

Comment le vert pourrait-il être la couleur de celui qui devint, avec ses Chroniques martiennes, l’écrivain favori de la NASA, adulé par les scientifiques et les astronautes ? À tel point, d’ailleurs, qu’il fit partie de la mission de contrôle de la sonde Mariner 9 qui atteignit en 1971 l’orbite de Mars, puis des comités scientifiques qui supervisèrent les missions de la sonde Voyager. Conférencier régulier pour le California Institute of…

Voir l’article original 1 684 mots de plus