L’erreur d’Alain Badiou : Brunschvicg et le concept

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις


C’est un article de Sébastien Robert :

http://www.e-litterature.net/publier2/spip.php?article642

à propos d’une conférence donnée par Badiou à Buenos Aires :

https://www.lacan.com/badfrench.

Badiou situe au début du XX eme siècle  l’origine de la séparation dialectique de la philosophie française en deux lignes distinctes :

»Alors d’abord, l’origine. Pour penser cette origine, il faut remonter au début du XXème siècle où sâopère une division fondamentale de la philosophie française: la constitution de deux courants véritablement différents. Je donne quelques repères: en 1911, Bergson donne deux conférences très célèbres, à Oxford, et publiées dans le recueil de Bergson qui a pour titre La pensée et le mouvement, et en 1912, en même temps donc, paraît le livre de Brunschvicg qui a pour titre Les étapes de la philosophie mathématique. Ces deux interventions philosophiques interviennent juste avant la guerre de 14. Or, ces deux interventions indiquent l’existence de deux orientations extrêmement différentes. Dans le…

Voir l’article original 2 138 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s